Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2009

Coco peint Arlette

COCO peint ARLETTE from arimaj on Vimeo.

On a fait connaissance de Coco peintre du Facteur Cheval avec la vidéo "le Mariage d'Alice ".
Coco découvrant une vieille photo du facteur Cheval se met à peindre spontanément, sans aucune formation antérieure, une trentaine de toiles qui constituent "La collection de Coco facteur Cheval"dixit la presse.Cet hommage singulier fut sa première exposition en 1987 à deux pas du Palais Idéal. Mais Coco l'ingénue ardéchoise quitte en 1988 sa belle région pour rejoindre l'Auvergne et reprend les pinceaux. Arlette X lui commande un portrait de famille que Marie Claude (coco) exécute avec fougue et passion. Cette vidéo témoigne de ce moment ...

30/11/2007

Portrait premier de Ferdinand Cheval par Coco peintre du facteur Cheval

 art,artistes,peintre,peinture,cheval,coco,coco peintre du facteur cheval

Depuis 1987 et 2000 dates d'exposition de Coco peintre du Facteur Cheval au Palais Idéal à Hauterives Drôme, les mouvements pseudo Art Brut font fleurette  ... Et chacun aujourd'hui y va de ses présumées accointances avec le célèbre Architecte du Palais Idéal revendiquant l'originale démarche... Que nenni ! artistes de tout bord , vous avez beau faire, beau dire, vous ne pourraient pas réécrire l'histoire!  Le génial découvreur de talents obscures CLB inventa en ces temps quasi immémoriaux un défit peu banal "lancer une artiste " prescription de son association arimaj quant aux buts "Promouvoir des artistes ". Ainsi d'une authentique production, fut prise COCO, par "un pousse à peindre" naïf et spontané .Fascinée par "le regard du regard "de l'illustre jaillisant de sa vieille carte postale jaunie et son noir et blanc couleur photo ...Coco pond d'un bond sa sublime Collection prétextant "la couleur en plus ". Et l'imprudente de conter aux journalistes "qu'elle colorie "... Ah la belle âme, se réclamant aussi de son mouvement naturel à avoir fait "le Simplisme" ignorante bien sur de l'antéroirité inscrite dans l'histoire de l'art ...culturel. Et de dire, comment elle fit soudainement de "la peinture" ..."Coco colorie " écrivent ils. Et COCO, de son geste naturel à manier le pinceau, émergeant de ses quelques esquisses maladroites et naïves elle livre à nos yeux émus, grandiose, LE PREMIER PORTRAIT du FACTEUR CHEVAL . Tous à Hauterives, pour ceux qui l'ont connu, le  reconnurent ... Malheur! aujourd'hui il m'en reste plus ...! L'attaché de presse du Conseil Général porté à l'émotion d'y reconnaitre  son grand père nous fait l'offrande de la publication en première de couverture du Magazine départemental  "La couleur en plus" certes! mais Cheval lui même reconnait Coco comme son peintre officiel et fait inscrire au fronton de la Presse internationale "COCO Peintre du Facteur Cheval " La Poste de distribuer en tous ses offices de Drôme et d'Ardèche l' AFFICHE célébrant l'évènement ...

 

 

 

 

 

01/03/2006

Expo Coco peintre du facteur Cheval à Hauterives Drome


COCO peintre du Facteur Cheval
Vidéo envoyée par arimaj

26/12/2005

Quand Coco fait des Russes de Sioux

medium_amazone33.jpg

Surprise Coco copie les "Ambulants" Peintres Russes.

Découverte de la Collection de la Galerie Tretiakov à Moscou

medium_tablo_001.jpg

medium_mc_aout_-6.jpg

medium_chambre_012.jpg

07/12/2005

André Malraux présente

Coco peintre du facteur cheval

André Malraux présente : Cette Collection unique exposée en 1987 en l' Hôtel de Ville d'Hauterives ( Drome-France ) présente une trentaine d'huiles sur toile de formats divers en hommage à Joseph Ferdinand Cheval architecte singulier du "Palais Idéal". Cette série de tableaux signés COCO, de facture naïve retrace avec plus ou moins d'interprétation la vie du facteur, de ses proches, de sa famille. Cette démarche picturale trouve son originalité dans la fascination qu'excerce le personnage Cheval, non plus à travers son oeuvre architecturale que l'on peut visiter encore aujourd'hui, mais par l'apport d'une iconographie nouvelle axée essentiellement sur les portraits et scénes de genre. Le fond muséographique est relativement pauvre, à par quelques photos et cartes postales jaunies par le temps, on trouve peu d'illustrations sur l'homme lui même. Lorsque Coco rencontre le regard de J.F.Cheval l'étrange attirance qu'elle ressent pour "ce grand-père "provoque un "déclenchement du désir de peindre" . Rien ne laissait présumer un réel goût pour l'art du pinceau jusque là et pourtant emportée par une passion soudaine, cette faim de couleurs ne trouvera sa satisfaction libérée que par cette production hâtive et hétéroclite. Les visages nous apparaissent avec un mélange de tendresse et de dureté caractéristique de la caricature rurale. La facture se flatte d'une fausse naiveté à travers l'éclat des pigments purs ... Si le slogan de l'exposition baptisée " La couleur en Plus " inventé par Claude-Louis Berthon président d"ART IMAGE" nous informe sur le tragi-comique de la parodie de lancement d' un ARTISTE ... il nous révéle la singularité de ce travail. La presse nomme" Coco peintre du Facteur Cheval " et lui fait parenté de l'Art Brut ou de l'Art Naif . Nous nous trouvons confrontés aux discours sans fin des appartenances de la critique dite d'art dont l'histoire de Ferdinand Cheval est tissée. Certes il n'existe qu'une oeuvre ... le Palais idéal ...et si Cheval inaugure le mouvement de Jean Dubuffet ... .la collection" Coco Peintre du Facteur Cheval " marque les années 80 des prémices des mouvements divers héritiers des SINGULIERS... dont la mode contemporaine nous abreuve de discours stériles sur la création et nous inonde d'oeuvres de" récupération". La singularité de Coco face à la multitude des semblants nous porte à croire que cette ensemble unique de toiles trouvera un jour sa place chez un collectionneur averti ou dans un futur Musée du Facteur Cheval .

Avertissement
images et textes sont protégés par la loi sur les Droits d'auteur et Copyright 

© Coco peintre du facteur Cheval  © Coco  © CLB arimaj © Claude-Louis Berthon

André Malraux ©