Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2016

Du nouveau sur Coco peintre du facteur Cheval

Un document PDF découvert sur le net émanant du Ministère de la Culture et de la Communication (AAP-2005-MOU) témoigne officiellement de l'exposition à Hauterives de Coco peintre du facteur Cheval . On trouve ce texte à la page 140 et des illustrations en annexes de la page 226 à 229.

 Mais, la municipalité ne s’arrête pas là. En 1987, c’est à son initiative et dans ses locaux qu’a lieu l’exposition « La couleur en plus ». Une artiste drômoise autodidacte, connue sous le nom de « Coco », réalise une trentaine de tableaux, véritable réinterprétation polychromique des images les plus connues du Palais Idéal et de son auteur, largement diffusées par l’ouvrage de Jean-Pierre Jouve, Claude et Clovis Prévost : les portraits les plus connus du facteur, au fil des décennies, le facteur posant en majesté avec sa fille et son épouse, le facteur avec son fils devant le Palais, le facteur avec sa brouette, le facteur construisant son Palais mais aussi le célèbre portrait de Malraux, la cigarette entre les doigts,celui du barde alpin, Emile Roux Parassac ainsi qu’une scène bien moins connue pour ne pas dire inventée pour la circonstance, des touristes venant admirer le Palais.

Que dit cette exposition sinon l’histoire longue du lieu, depuis sa construction jusqu’à l’objet d’admiration,et plus encore sa transformation, du « labeur » obstiné d’un homme à l’objet d’admiration ?

Elle fera l’objet d’un accompagnement médiatique conséquent. Une vingtaine d’articles lui sera consacrée dans la presse locale. Prenant à bras le corps ce saisissant retour en grâce du facteur, le Conseil général de la Drôme fait de cette exposition la couverture de son journal d’information de juin 1987. (Annexe 1.15) 

Bien que ce document apporte la satisfaction d'une confirmation de la reconnaissance officielle de "Coco" on note un certain nombres d'erreurs d'information sur l'histoire et  l'impact réel de cette exposition de 1987 .

coco peintre du facteur Cheval,palais Idéal,artistes,Hauterives,Drôme,arimajbrouette_web.jpgcheval_mignone_web.jpgtouristes-expo.jpg

 

echafaudage_web.jpg expo coco4psd1.jpgexpo coco8psd2.jpgtourbarbarie_web.jpgmagazine.jpg

expo coco12psd2.jpg

expo coco9psd1.jpgpalais idéal9_2psd.jpgexpo coco3psd3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A suivre

15:26 Publié dans Blog, Web | Lien permanent | Commentaires (0)

02/06/2012

Coco Invitée au Centenaire du Palais Idéal

art,artistes,peintre,peinture,cheval,coco,coco peintre du facteur cheval

 

 

 

 

 

 

 

 A l'occasion du Centenaire 2012 , un quart de siècle après ses expositions de 1987 et de 2000, Coco peintre du facteur Cheval retrouve le Palais Idéal  dans le cadre "de Cent regards d'artistes" On redécouvre le premier portrait peint dans l'histoire du facteur Cheval de l'affiche inaugurale et des cartes postales.

 

28/10/2010

Coco peint le mariage d'Alice

Coco peintre du Facteur Cheval "Le mariage d'Alice" 1987 from arimaj on Vimeo.

Coco peintre du Facteur Cheval peint "Le mariage "Cette vidéo tournée en VHS par CLBarimaj met en scéne l'artiste au travail en préparation de l'exposition organisée par la Municipalité d'Hauterives
Il s'agit du mariage de la petite fille Alice du célébre architecte du Palais Idéal.Cette toile représente une des oeuvre majeure de la collection Coco peintre du Facteur Cheval. Ce témoignage inédit et original mérite sa place au Musée du Facteur Cheval. Rappellons qu'avant 1987 aucun portrait peint du célébre Facteur Cheval n'existait.Coco nous offre une iconographie singulière et colorée de Ferdinand Cheval  .
Ce tableau fut exposé dans la Salle des Mariages à l'Hôtel de Ville d'Hauterives dans la Drôme en 1987 et au Palais Idéal en 2000 avec une trentaine de toiles retraçant une originale et unique saga du facteur.
Coco peintre du facteur Cheval soit Marie-Claude Berthon-Duclap vit actuellement en Auvergne

07/08/2009

Coco peint Arlette

COCO peint ARLETTE from arimaj on Vimeo.

On a fait connaissance de Coco peintre du Facteur Cheval avec la vidéo "le Mariage d'Alice ".
Coco découvrant une vieille photo du facteur Cheval se met à peindre spontanément, sans aucune formation antérieure, une trentaine de toiles qui constituent "La collection de Coco facteur Cheval"dixit la presse.Cet hommage singulier fut sa première exposition en 1987 à deux pas du Palais Idéal. Mais Coco l'ingénue ardéchoise quitte en 1988 sa belle région pour rejoindre l'Auvergne et reprend les pinceaux. Arlette X lui commande un portrait de famille que Marie Claude (coco) exécute avec fougue et passion. Cette vidéo témoigne de ce moment ...

30/11/2007

Portrait premier de Ferdinand Cheval par Coco peintre du facteur Cheval

 art,artistes,peintre,peinture,cheval,coco,coco peintre du facteur cheval

Depuis 1987 et 2000 dates d'exposition de Coco peintre du Facteur Cheval au Palais Idéal à Hauterives Drôme, les mouvements pseudo Art Brut font fleurette  ... Et chacun aujourd'hui y va de ses présumées accointances avec le célèbre Architecte du Palais Idéal revendiquant l'originale démarche... Que nenni ! artistes de tout bord , vous avez beau faire, beau dire, vous ne pourraient pas réécrire l'histoire!  Le génial découvreur de talents obscures CLB inventa en ces temps quasi immémoriaux un défit peu banal "lancer une artiste " prescription de son association arimaj quant aux buts "Promouvoir des artistes ". Ainsi d'une authentique production, fut prise COCO, par "un pousse à peindre" naïf et spontané .Fascinée par "le regard du regard "de l'illustre jaillisant de sa vieille carte postale jaunie et son noir et blanc couleur photo ...Coco pond d'un bond sa sublime Collection prétextant "la couleur en plus ". Et l'imprudente de conter aux journalistes "qu'elle colorie "... Ah la belle âme, se réclamant aussi de son mouvement naturel à avoir fait "le Simplisme" ignorante bien sur de l'antéroirité inscrite dans l'histoire de l'art ...culturel. Et de dire, comment elle fit soudainement de "la peinture" ..."Coco colorie " écrivent ils. Et COCO, de son geste naturel à manier le pinceau, émergeant de ses quelques esquisses maladroites et naïves elle livre à nos yeux émus, grandiose, LE PREMIER PORTRAIT du FACTEUR CHEVAL . Tous à Hauterives, pour ceux qui l'ont connu, le  reconnurent ... Malheur! aujourd'hui il m'en reste plus ...! L'attaché de presse du Conseil Général porté à l'émotion d'y reconnaitre  son grand père nous fait l'offrande de la publication en première de couverture du Magazine départemental  "La couleur en plus" certes! mais Cheval lui même reconnait Coco comme son peintre officiel et fait inscrire au fronton de la Presse internationale "COCO Peintre du Facteur Cheval " La Poste de distribuer en tous ses offices de Drôme et d'Ardèche l' AFFICHE célébrant l'évènement ...